ENTREPRENDRE DES TRAVAUX

POUR UTILISER

L'ENERGIE SOLAIRE

Energie solaire

Pourquoi utiliser l'énergie solaire ?


Prévu pour vivre encore quelques milliers d'années (si tout va bien...) le soleil est un extraordinaire fournisseur d'énergie pour la Terre.

Pour profiter de ce gisement, les capteurs solaires et les panneaux photovoltaîques emmagasinent, pour l'un la chaleur, pour l'autre la lumière.

A l'heure des économies et de l'écologie, un petit éclairage peut permettre un grand rayon de soleil... 

Quelle différence entre panneau solaire thermique et panneau solaire photovoltaïque ?

 

Le panneau solaire thermique

Un panneau solaire thermique est une surface qui capte les rayons du soleil pour réchauffer un fluide caloporteur placé sous les panneaux.

Ce fluide chaud rejoint ensuite le ballon de stockage dans lequel il réchauffe l’eau chaude sanitaire.

Dans le cas d’un système solaire combiné, le ballon de stockage peut être relié à deux circuits d’eau chaude, l’un pour l’eau chaude sanitaire et le second pour le chauffage.

 

Le panneau solaire photovoltaïque

Grâce à des matériaux dits "semi-conducteurs", les panneaux photovoltaïques produisent de l'électricité lorsqu'ils sont éclairés par le soleil.

Les cellules qui les composent transforment l’énergie solaire en un courant continu.

Celui-ci est transformé en courant alternatif par un onduleur pour la revente au réseau ou une autoconsommation. 

 

 

 

Panneau solaire thermique et panneau solaire photovortaique

Avec un petit schéma c'est encore plus clair . A gauche le photovoltaïque à droite le thermique.

​​​​​​​

Comment choisir entre panneaux thermiques et photovoltaïques ?

S'il parait difficile à priori, d'opter pour l'une, ou l'autre de ces technologies, tant elles paraissent complémentaires, certains éléments de réponses peuvent orienter...

 

Connaitre Les principaux postes de consommation d'énergie

En premier lieu il convient de savoir quelles sont les postes de consommation moyenne d'énergie dans une maison.

Pour  mesurer ses dépenses il faut bien entendu se référer à ses factures et analyser les données du fournisseur.

Le tableau de gauche  donne une tendance moyenne au niveau national, mais cet indicateur doit être modulé en fonction de ses habitudes et des équipements du logement.

Il n'en demeure pas moins avec un ratio de 80/20, sauf exception, que le principal poste de dépense concerne le chauffage et l'eau chaude sanitaire.

Il paraitrait donc logique de favoriser le thermique au photovoltaique mais est-ce le seul paramètre à prendre

en compte ?

La réponse est non bien entendu.

 

Evaluer les coûts des installations et leur rentabilité

En second lieu il convient d'estimer les coûts respectifs des installations de ces deux technologies.

Pour budgétiser les futurs investissements il faut en préalable à toute décision réaliser une étude complète et comparer les résultats obtenus.

Les paramètres de ce diagnostic sont des variables tels que le lieu de résidence, les besoins, les données techniques de des habitations.

 

Coût d'une installation système solaire combiné (SSC) en 2019

En fonction des paramètres personnels, il faut compter entre 14 000€ et 20 000€ en moyenne

 

Coût d'une installation de chauffe-eau solaire en 2019

En fonction des paramètres personnels et des différentes options il faut compter entre 3 500€ et 7 000€ en moyenne

 

Coût d'une installation photovoltaïque en 2019

Pour une installation produisant 3 300 kWh il faut compter 13 500€ en moyenne

 

Quelle que soit l'installation envisagée, la rentabilité s'envisage sur une période longue (plus de 10ans).

Dans ce calcul, le prix initial + l'entretien + les frais annuels doivent être mis en parallèle avec les économies annuelles ou les revenus et les aides éventuelles.

 

Connaitre son autonomie énergétique 

Difficile de ne pas se poser la question de l'autonomie énergétique engrangée grâce ces technologies.

Cet aspect de la problématique du choix entre les panneaux solaires, doit être abordée de façon pragmatique, en laissant de coté les arguments commerciaux parfois trompeurs, de certains installateurs.

 

L'autonomie du SSC

Le système solaire combiné est conçu pour répondre partiellement à la consommation d'énergie liée au chauffage et à la production d'eau chaude sanitaire.

Le raccordement au réseau public reste nécessaire pour la production d'électricité réclamée par l'alimentation des équipements de la maison.

Par ailleurs, le rayonnement solaire étant par nature plus important en été qu'en hiver, la production  pour le chauffage se trouve inévitablement en décalage avec les besoins.

Il convient donc de prévoir un système d'appoint capable de pallier à cette difficulté.(le poêle à granulés de bois est une bonne alternative)

 

L'autonomie du photovoltaïque

Si l'installation de panneaux photovoltaïques est une solution intéressante pour assurer au moins partiellement son autonomie énergétique, il parait, encore une fois, indispensable de rester mesuré quant à une indépendance totale.

Pour répondre à ce but ultime il reste encore pas mal de chemin à parcourir tant dans le domaine technologique qu'environnemental dans sa globalité. Quid, par exemple, des batteries de stockage et de leur pouvoir nocif ?

Cependant, les progrès réalisés par la filiaire depuis une décennie, permettent d'envisager un avenir plus "vert", et offrent désormais des alternatives fort acceptables, pour une production et une consommation mieux maitrisée.

L'installation d'un tel système permet désormais plusieurs options qu'il faut connaitre 

 

L'autoconsommation 

Depuis 2017,autoconsommer l’électricité photovoltaïque produite est possible. 

Consommer instantanément sa production permet de sérieuses économies.

Il convient donc de réaliser en amont un bilan énergétique et se rapprocher des entreprises de distribution pour signer une convention d'autoconsommation.

 

La revente

La revente de toute l’électricité photovoltaïque produite est une option déjà vulgarisée.

Le principe repose sur un contrat de 20 ans signé avec EDF  OA (obligation d'achat) ou à un autre fournisseur d’énergie.

Se contrat est conditionné par l'intervention d'un professionnel agrée pour l'installation 

Le prix d’achat de l’électricité produite par panneaux solaires est révisé tous les ans à la date anniversaire de la signature du contrat

 

La revente du surplus

La dernière option consiste à autoconsommer l’électricité photovoltaïque et revendre le surplus, ce qui permet d’obtenir à la fois une diminution du montant de la facture d’électricité et un revenu annuel en fonction des kWh revendus.

Pendant 5 ans une prime qui est calculée en fonction de la dimension de l' installation est versée.

 

Autonomie énergétique

Crédit d'impot pour la transition énergétique

Quelles sont les aides et subventions pour les travaux énergie renouvelable ?

L'investissement initial peut être un frein à la réalisation de travaux pour bénéficier de l'énergie solaire. Dans le cadre de la transition énergétique l'Etat subventionne une partie des dépenses

 

Quelles aides pour le photovoltaïque ?

En 2019 le crédit d'impôt pour l'installation de panneaux photovoltaïques n'existe pas.

Par contre, une prime à l'installation d'un système d'autoconsommation est versée et dépend de sa puissance. Elle oscille entre 90€ et 400€ du KWc.

Il est à noté toujours au sujet du photovoltaïque que le prix de revente et subventionné par l'Etat.

 

Quelles aides pour le thermique ?

En 2019 le crédit d'impôt pour l'installation de panneaux solaires thermique est fixé à 30% des dépenses engagées à condition quelles soient réalisées par un pro.

Le taux de TVA applicable pour les travaux est de 5.5%

 

Quelles autres dispositifs pour les travaux en énergie renouvelable ?

L'éco PTZ 

L'Anah

Les aides régionales 

 

 

 

Bon à Savoir

Que penser des kits 3 kWc ? 

Les offres photovoltaïques à une puissance de 3 kWc sont séduisantes, car inévitablement moins chères. Pourtant, cette puissance moindre ne permet pas un rendement suffisant pour couvrir les besoins énergétiques de la maison. Et à rendement moindre, production photovoltaïque faible et durée d’amortissement élevée. Illustration : aux prix actuels du marché, le kit solaire 3 kWc est rentabilisé en plus de 20 ans contre environ 10 ans pour une installation de 9 kWc.

 

 

 

découvrir l'aérovoltaïque