ENTREPRENDRE DES TRAVAUX D'ELECTRICITE

NORME NF c15-100



Sécurité électrique NF

La sécurité électrique constitue un incontournable des travaux de première nécessité. L'ignorer c'est prendre des risques.


Selon l'observatoire du logement, un quart des français, en 2019,  ne dispose pas d’un équipement aux normes. 

On estime à environ 200 le nombre de décès annuels dus à une électrocution en France, et à environ 4 000 celui des électrisations entraînant handicaps et séquelles graves.

Chaque mois en France, un jeune enfant meurt victime d'une électrocution.

Sur 250 000 incendies annuels, 80 000 seraient d'origine électrique. 40% des victimes sont des enfants de moins de 9 ans.

Le diagnostic pourquoi ?


Si vous venez de faire l'acquisition d'un logement neuf pas de souci ! Votre installation électrique répond probablement à la norme           NF C 15-100  et  aux deux arrêtés du 3 août 2016.

Si tel n'est pas votre cas, demandez un diagnostic à votre électricien pour qu'il vérifie certains poins névralgiques et vous aide à y voir plus...clair.

N'oubliez jamais que la sécurité des personnes prévaut sur toute autre considération et qu'il n'est jamais de temps ou d'argent perdu pour protéger les siens !

Pour ceux d'entre vous qui avez des notions élémentaires en électricité voici un petite infographie pour vous...brancher sur les dernières évolutions en la matière. 



Diagnostic électrique
​​​​​​​

Comment réaliser soit-même un premier diagnostic de son installation ?

Si l'intervention d'un professionnel reste le meilleur moyen de réaliser un diagnostic, il n'est pas interdit (voir conseillé) de jeter un oeil sur les équipements de son habitation.

Un quart des français  ne dispose pas d’un équipement aux normes, et vous ?

 

Quelques repères dans le temps 

Sachez que ce n’est qu’en 1974 que le contrôle de toutes les installations électriques devient obligatoire.

Il est donc facile de déduire que tous les tableaux électriques installés avant cette date ne répondent plus aux normes actuelles.

De même c’est à partir de 1991, que l’installation d’un disjoncteur différentiel et d’un circuit de terre a été imposée par la loi.

Encore une fois, un tableau électrique installé à une date antérieure a de fortes chances de ne pas être aux normes. 

Votre tableau électrique doit impérativement disposer d’un dispositif de coupure générale. Ce dernier est devenu obligatoire depuis 2003.

 

Quelques repères dans l'espace

En dehors des dates de construction ou de rénovation de votre installation, une petite inspection rapide peut vous donner de précieux indices.

Ainsi vous pouvez vérifier si vos prises électriques disposent ou non d’une prise de terre qui a pour vocation de vous prémunir des électrocutions.

Pour réaliser ce contrôle il vous suffit de couper l'alimentation de votre logement (pas obligatoire mais conseillé pour les novices) de dévisser une prise sensible (cuisine, salle de bain par exemple) et de vérifier la présence d'un fil bicolore jaune/vert (en général). Si vous constatez son abscence vous devez impérativement contacter un professionnel !

Et si par hasard vous découvriez des fils gainés de coton, ayez là aussi, le réflexe du professionnel !

La hauteur de vos prises, la présence à proximité immédiate d'une baignoire ou d'une douche sont également des clignotants d'alerte rouge.

Certains signes doivent vous mettre la puce à l’oreille : bourdonnements, grésillements ou fusibles en porcelaine sont autant d’indices qui trahissent une installation obsolète.

 

Quels sont les risques d’une installation non conforme ?

L’un des risques principaux d’une installation non conforme est l’incendie de maison.

Il est en effet important de retenir qu'en France, c’est environ 250 000 feux ayant pour origine une défectuosité du système électrique, qui se déclarent tous les ans dans les habitations.

Le deuxième risque que l’on observe le plus dans les cas de tableau électrique non conforme est l’électrisation ou l’électrocution dans le pire scénario.

Ces accidents peuvent survenir de multiples manières : il suffit par exemple qu’une personne entre en contact avec un objet sous tension qui aurait dû être isolé. 

Enfin, le troisième risque le plus couramment observé est la panne dûe à un matériel obsolète ou endommagé. 

 

Mise aux normes d’un tableau électrique, quel budget prévoir ?

Pour une remise aux normes d’un tableau électrique, les prix seront très variables et s’échelonneront généralement entre 600 et 1700 euros.

Le tarif médian étant de 1000 euros. Ces montants sont principalement imputables à la main d’œuvre car vous aurez besoin de professionnels qualifiés.

Sachez qu’une rénovation d’un tableau électrique nécessite en moyenne de 8 à 10 heures de travail. 

 

Remplacement d’un tableau électrique, quel budget prévoir ?

Tout d’abord, vous devez savoir qu’à l’achat, un tableau électrique ne coûte pas trop cher.

Comptez environ 50 euros pour un tableau nu de marque, et de 60 à 400 euros pour un tableau pré-équipé.

Toutefois, le coût de la pose est plus conséquent et peut parfois dépasser les 2000 euros au regard de vos besoins (remplacement, rénovation ou première pose).

Le coût du changement de tableau électrique doit se faire après une analyse précise de vos besoins.

Si vous devez changer votre ancien tableau à fusibles pour le remplacer par un tableau avec interrupteurs différentiels, il faudra compter entre 600 et 1800 euros en fonction de la surface de votre habitation et des différentes installations présentes (chaudière, hotte, four, chauffage etc.). Ces tarifs comprennent la main-d’œuvre. 

Toutefois, si le changement de votre tableau électrique implique des modifications plus importantes, les prix peuvent rapidement grimper et dépasser les 2000 euros.

C’est souvent le cas des maisons anciennes pour lesquelles il est nécessaire de reprendre la totalité de l’installation et tout le câblage car ils ne correspondent plus aux nouvelles normes. 

 

Comment calculer le coût de remplacement d’un tableau électrique ?

L’étape indispensable pour avoir une idée précise du coût de ce type de travaux repose sur le diagnostic d’un électricien.

Seul ce professionnel sera apte à déterminer ce qu’il faut changer et/ou mettre aux normes. 

 

 


Bon à Savoir


S'il est démontré que l’incendie de votre logement a été causé par une installation non conforme, les assurances peuvent refuser d’indemniser les victimes. D'autre part si vous louez votre logement, notez que vous êtes pénalement responsable si un incident de la sorte se produisait. 

Enfin depuis 2009, le diagnostic électrique est obligatoire si vous vendez votre bien.



Ces sujets peuvent vous intéresser


Architecte ou pas ?

Vous êtes sur le point de construire ou d'agrandir votre logement ou vous souhaitez réaliser des travaux, l'intervention d'un architecte est elle utile ou obligatoire ?

Permis de construire ?

Le permis de construire et la déclaration préalable de travaux sont deux actes à enregistrer auprès de votre mairie.

Dans certains cas. 

Garantie décennale

Vous êtes sur le point de vous engager avec une entreprise pour la réalisation de vos travaux mais avez vous pensé à lui réclamer ses assurances ?

BRM TOULON

Copyright © 2019     Tous droits réservés